Now Reading:
Goma : Le Secrétaire Fédéral du MLC, Moise Kakule se révolte contre la présence des Rwandais et Burundais Sans-papiers sur le sol congolais
Full Article 3 minutes read

Goma : Le Secrétaire Fédéral du MLC, Moise Kakule se révolte contre la présence des Rwandais et Burundais Sans-papiers sur le sol congolais

Me Moise Kakule s’insurge contre la présence  des sujets étrangers créant le  climat d’insécurité sur le territoire national. Il a appelle à la responsabilité des uns et des autres. Sinon, il prévient que, la population va se prendre en charge. Moise redoute que, les autorités du pays soient en mèche avec ces sujets  Rwandais et Burundais.  Il l’a dit ce  08 Janvier 2020 à Cap Kivu Hôtel.

Le Gouverneur  du Nord-Kivu, Carly  Nzanzu Kasivita a alerté  il y a peu,   sur la présence des sujets Rwanda  et Burundais sur le Sol.  Après cela, il y a un groupe des criminels composés de ces sujets étrangers précités   qui a  été présenté à la presse au courant de cette semaine. C’est la raison  qui pousse  Me Moise  Kakule Mwissa, le Secrétaire Fédéral du Mouvement de Libération du Congo, MLC en sigle au Nord-Kivu de délier sa langue.

Ce n’est pas une première

 Il  soutient que, ce n’est une nouveauté pour les politiques congolais. Les services de Sécurité ont alerté aussi sur ces sujets étrangers et lui pense qu’ils ont cette possibilité-là, de continuer à faire un maximum du brouit : «  nous avons la possibilité d’alerté contre  ces sujets Rwandais et Burundais se trouvant en séjour irrégulier chez nous. Les dénoncer car ce comportement est punissable devant la loi e notre pays » déclare-t-il en poursuivant  qu’ils ne peuvent pas cautionner cet acte, des personnes qui n’ont pas des papiers justifiant leur présence sur le sol congolais.

Ces étrangers auraient des complices en RDC

Cet acteur politique de l’opposition Républicaine va loin jusqu’à dire qu’il  y a une complicité entre les autorités politiques et ces étrangers se trouvant sur le territoire congolais : « c’est une aberration que nous ne pouvons pas laissez-passer car les autorités connaissent leur présence injustifiée ici à Goma et certains parmi ces sujets ont été présentés à la presse comme des personnes qui déstabilisent la quiétude  de la  paisible citoyen donc ils travaillent en mèche avec nos autorités » insiste-t-il.

Les sans-papiers sont traqués au Rwanda

 Ce Responsable politique du MLC au Nord-Kivu révèle qu’une personne ne peut pas faire une journée entière sur le sol Rwandais, à l’occurrence la ville de Gisenyi s’il n’a pas des documents ou un jeton de service de la Direction General des Migration. Si la personne manque ces papiers, il sera arrêté et mise à la détention. C’est pourquoi, il appelle les autorités a jouer bien leur rôle. Sinon, la population congolaise devra se prendre en charge en menant des actions concrètes telles que : «  les marches pacifiques et la désobéissance civique ».il rappelle qu’il vient  fraichement de territoire de Beni à Kasindi où il a personnellement assisté à des infiltrations similaires, Me Moise Kakule avait dénoncé  ces dites infiltrations, mais jusque-là, la réponse efficace tarde à venir pour boucher  cette hémorragie sécuritaire.

Norbert Mwindulwa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.