Now Reading:
Goma : Le Mouvement National Congolais célèbre un triste anniversaire, la mort des victimes de la démocratie en RDC
Full Article 3 minutes read

Goma : Le Mouvement National Congolais célèbre un triste anniversaire, la mort des victimes de la démocratie en RDC

Selon Mumbere  Bwana Puwa alias Erick Lake, cadre du Mouvement National Congolais, un mouvement citoyen. Ce  mouvement citoyen composé pour la plupart par la jeune marche pacifiquement dans la ville de Goma ce 30 octobre 2019, c’est   pour exprimer leur indignation face à une attitude d’injustice. Ils ont lancé officiellement aussi  ce mouvement en RDC  à partir de  Majengo, un quartier populaire  situé à l’est de la ville  Goma.

 En effet, ils ont commémoré le deuxième anniversaire  de leurs pairs qui  ont été tués par de coups des  balles  en date du 30 octobre 2017. Ces victimes pour la plupart  jeunes,  seront tuées à bout portant  quand ils réclamaient  que,  les élections soient organisées en RDC. C’est pour quoi, Mumbere Bwana Puwa  et ses concitoyens leurs considèrent comme d’héros nationaux.

Il faut saluer leur mémoire

Il revient sur l’importance de leur action : «   toutes ces photos  sur cette bâches, sont celles de nos frères  qui ont fait à ce qu’on ait des nouveaux dirigeants dans notre pays,  des jeunes braves qui se sont sacrificiés jusqu’au sacrifice suprême de leur vie, les soldats du peuple » insiste-t-il en ajoutant qu’ils saluent  ce jour, leur mémoire. Ainsi, le 05 novembre 2017, le calendrier électoral sera  donné par le Président de la CENI, Corneille Naanga et curieusement les élections auront lieu le 30 décembre 2018. Les militants du MNC   à Goma soutiennent  que c’est encore la  victoire du peuple, de ces jeunes qui  ont donné leur vie pour les autres : « Monsieur Joseph Kabila n’a pas voulu par son propre gré que les élections se tiennent dans ce pays , il a fallu que nous entrions dans la rue et  exprimer notre mécontentement malgré qu’il a été aussi déterminé de  nous ôter la vie  et leurs sacrifices ne doivent  pas passer  inaperçus  » déclare-t-il en réclament que justice soit faite  pour  les familles de ces victimes afin de panser leur plaie.

Des effigies placardées pour la bonne mémoire

 Des portraits des jeunes comme des vieux tués dans les rues  de Goma  et villes  de la RDC comme ceux de Mamadou Ndala,  Patrice Emery Lumumba, Luc Nkulula, Jean-Marie  Kasereka, Defao, Franck Tsongo , Laurent Désiré Kabila,  les  Généraux FARDC Mbuza Mabe et Lucien Abamba, Rosy Mukendi …, ils réclament tout haut que la justice soit faite. Ils lancent dont un appel vibrant pour que  ces personnes ne meurent pour lui. 

Le MNC né à ce jour  à Goma

 Ces jeunes ont aussi  lancé officiellement le Mouvement National Congolais au Nord- Kivu, un groupe de pression  qui a but  de faire respecter la démocratie en RDC et que le pouvoir soit vraiment restituée entre les mains du peuple, par le peuple et pour le peuple. Il faut dire que, le Mouvement National Congolais  en sigle MNC  a avait été créé en 1958 par Patrice Emery Lumumba, un mouvement citoyen qui avait fait parlé de lui  et avait fait à ce que nos colonisateurs cèdent  en faveur de l’indépendance, qui  avait eu lieu grâce à  ce mouvement  composé jadis par des jeunes animés par l’esprit du patriotisme. Pour tout dire, ces jeunes se décident de faire renaitre le mouvement  cher à Patrice Emery Lumumba, l’ex-premier ministre de la RDC et cela  commence par Goma avec l’idée de s’étendre dans toute la République Démocratique du Congo.

Norbert Mwindulwa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.