Now Reading:
Goma : Le Jean-Paul Lumbulumbu dit ’’ le haut –parleur des opprimés appellee au renouvellement de la classe politique en RDC
Full Article 3 minutes read

Goma : Le Jean-Paul Lumbulumbu dit ’’ le haut –parleur des opprimés appellee au renouvellement de la classe politique en RDC

Le président national du PLD a déposé sa candidature à la députation nationale ce 7 Aout encours au BRTC. Entouré par ses  tiens, le défenseur du bas peuple s’inscrit à l’idée d’un renouvellement politique en RDC. Il s’insurge contre l’acharnement politique dont son candidat au présidentiel est victime. Il l’a dit, au sortir du bureau de la CENI/Goma.

«La population de Goma démontre sa maturité politique, car elle est venue nous accompagnée massivement, à la différence  des autres candidats où on a loué  des gens pour les payer, pour venir accompagner leurs candidats. Nous, ce sont des militants et cadres du Parti Liberal pour la Développement  que vous voyez  de vos propres yeux » se réjouit-il en poursuivant que, c’est la première différence.  Pour Jean –Paul Lumbulumbu, le dépôt de sa candidature  pour la députation nationale dans la ville de Goma, c’est l’expression du PLD et de leur plate-forme  l’AR, soutenant Moïse Katumbi  à la présidentielle prochaine, il en dit plus «  vous savez avec Moïse, nous disons ‘’Ensemble pour le changement’’ et ceci commence par le renouvellement de la classe politique dans notre pays. D’où il faut permettre à la population de se choisir librement  leurs nouveaux animateurs des institutions de l’état afin de mettre un nouveau système et chassé celui de Kabila » explique-t-il.

Il appelle au renouvellement de la classe politique

Le patron national du PLD pense que, le régime actuel a fait souffrir la population  qui l’avait donné le mandat de la gouverner et que, c’est à elle de le retirer ce pouvoir  et le confier à une génération nouvelle pour que les choses avancent en RDC. Cet éminent avocat plaide toujours en faveur des familles victimes d’enlèvements ciblés plus demande des rançons, il plaide aussi gratuitement pour les militants de la LUCHA, des journalistes et autres…  réaffirme que, Moïse Katumbi est victime d’un acharnement politique « si la raison était que,  Katumbi avait des problèmes judiciaires, il serait arrêté, nous pensons qu’il faille le laisser entrer au pays et qu’on l’arrêté par la suite » avance-t-il. Maître Lumbulumbu constate avec  regret ce qu’il qualifie de haine viscérale ou d’un acharnement condamnable contre Moise Katumbi.

Ils sont optimistes

Toute fois le PLD et ses alliés continuent à rester confiants  à une solution politique en faveur du candidat Moïse Katumbi car l’accord de la saint sylvestre  exige la décrispation politique, le retour des exiles politiques notamment  des figures emblématiques au premier rang, Moise Katumbi. Il a enfin, remercié ses militants et cadres de son parti politiques pour l’expression de soutien qu’ils ont fait montre ce jour.

Norbert Mwindulwa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.