Now Reading:
Goma : La société civile a appelé à une journée ville morte pour ce vendredi , une réussite totale
Full Article 2 minutes read

Goma : La société civile a appelé à une journée ville morte pour ce vendredi , une réussite totale

La société civile de la ville de Goma appel à une journée ville morte ce vendredi 29 Novembre 2019. Celle-ci dans le but de pleurer les compatriotes tués à Beni mais aussi demander le départ de la Mission Onusienne en République Démocratique du Congo qui n’aménage pas des efforts pour mettre fin aux massacres à Beni. «  Nous demandons à la population de Goma, motards, taximan, élèves, commerçants et autres couches sociales de restent à la maison ce vendredi. Ce  qui se passe à Béni est inadmissible et nous ne devons pas nous taire » crashe-t-il  en continuant qu’ils  demandent  aux autorités congolaises et surtout la MONUSCO qui dispose des moyens  logistiques puissants  de mettre fin à ces attaques. Le contraire sera l’exiger  de partir a expliqué devant la presse le Président de la société Urbaine Marion NGAVHO.

Le conseil de sécurité de revoir le mandat  de la MONUSCO

«  La société civile soutien le départ de la MONUSCO. Si elle veut rester c’est sous condition elle doit changer son mandat dans sa mission de protection aux populations civiles. Le conseil de sécurité doit prendre une résolution d’urgence qui vise la sortie de la MONUSCO en RDC » déclare-t-il  et d’ajouter que ,  plus de 20 ans la population est fatiguée parce que les gens continue à être tués sans qu’elle ne soit pas protègent. Si les tueries continues nous allons passer à la vitesse supérieure   martèle  pour sa part,   le vice-président de la société civile de Goma Vicard Batundi Hangi Vicard. Cette position de la société civile vient se joindre à d’autres appels dont ceux du parlement de jeunes du Nord-Kivu qui a annoncé une semaine sans véhicules de la MONUSCO dans la province du lundi prochain. Pour tout dire, boutiques, magasins et commerces n’ont pas ouvert à Goma et  les activités ont été paralysées par cette journée ville-morte

Barak MUNYAMPFURA Héritier

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.