Now Reading:
Goma : la LUCHA veut le changement à la tête du pays et non des élections trafiquées
Full Article 2 minutes read

Goma : la LUCHA veut le changement à la tête du pays et non des élections trafiquées

Le mouvement pro-démocratie de la LUCHA  ne nue pas sur sa position d’organiser une transition politique sans l’actuel chef de l’Etat, Joseph Kabila.  Pour ce mouvement des jeunes qui militent pour le change politique en RDC, les élections à venir risque d’enfoncer la RDC dans un trou noir où le pays ne saura pas s’en sortir. L’une  des militants a voulu donné son point de vue sur nos micros par rapport à cette situation, Grâce Kaberameto en dit plus «  la LUCHA demande depuis 2016 qu’il ait des élections sans Kabila et nous le savons tous que la CENI nous promet les élections d’ici le 23 décembre 2018 , on se pose la question est-ce que notre pays a besoin des élections ou d’un changement  à la tête du pays ? » s’interroge-t-elle en poursuivant que , les élections encours d’organisation ne sont pas crédibles d’avance pour la LUCHA. Elle soutient que son mouvement n’est pas contre les élections, mais  il veut des vraies élections, là où, ils peuvent voter leurs candidats. Donc des élections transparentes, libres, démocratiques et apaisées a-t-elle insiste. Ici, la jeune fille, la vingtaine révolue veut des élections qui sont définies  par la démocratie et non des mascarades électorales. La LUCHA souligne que ce genre d’élections vont venir enfoncer le pays dans un chao sans précèdent.

Norbert Mwindulwa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.