Now Reading:
Goma : la campagne de ramassage d’armes et d’autres effets militaires initiée par le Député Patrick Munyomo effective
Full Article 3 minutes read

Goma : la campagne de ramassage d’armes et d’autres effets militaires initiée par le Député Patrick Munyomo effective

L’honorable Patrick Munyomo entrain de remettre l’enveloppe au Gouverneur Carly Nzanzu Kasivita

Désormais chose dit, chose faite, la campagne de ramassage d’armes et effets militaires détenus illégalement a débuté ce mercredi 11 novembre 2020 à Goma. Cette campagne initiée par l’élu de Goma, Patrick Munyomo a été lancée par le Gouverneur Carly Kasivita. Au premier jour, quelques effets militaires et armes à feu ont été remis et échangés avec l’argent à la satisfaction des autorités.

Le Gouverneur Carly Kasivita dans son adresse a indiqué que cette campagne n’est pas la seule et dernière stratégie pour sécuriser la population. Il a au même temps, annoncé à l’issue de cette campagne, la destruction de toutes les armes ramassées moyennant quelques billets de dollars, don signé Fondation Patrick Munyomo pour faire partition au rétablissement de la paix dans cette partie du territoire national butté à des conflits armés durant plus de deux décennies.

L’honorable Patrick Munyomo devant les invites à Don Bosco

Par ailleurs, le Député Patrick Munyomo, élu de Goma a souligné que, cette campagne soutenue par la population, le Chef de l’exécutif Provincial et le gouvernement central, vise à matérialiser la vision du chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi, celle d’une sécurité totale de la population de la ville de Goma en particulier où elle va tant soit peu contribuer dans l’éradication de la criminalité urbaine, mais aussi de toute la province du Nord-Kivu. Il a aussi invité la population locale, première victime de cette insécurité, à s’approprier cette campagne de ramassage d’armes.

“Cette Campagne répond à la vision du chef de l’État, celle de pacifier de l’Est du pays afin d’entamer le processus de développement qui entre aussi dans le programme DDR de la Monusco. J’en appelle la population de Goma et ses environs à s’approprier cette initiative pour contribuer au rétablissement de la paix.” a-t-il renchéri. 

L’équipe mixte de la coordination de ce projet de récupération d’armes chapeautée par le ministre provincial de la sécurité qui a réceptionné l’enveloppe de 50 000 USD, une somme mis en disponibilité par la Fondation du nom du Député pour faciliter les détenteurs d’armes illégaux à se rendre flexibles en faisant d’autres métiers que d’insécuriser leurs concitoyens moyennant ces armes à feu.  A cet effet,  ils ont fait savoir à toute personne qui remettra une arme du type AKA47 sera récompensée par un montant de 100 dollars américains qui pourra l’aider à faire un petit commerce et se désolidariser des activités illégales qui endeuillent des familles à Goma et ses environs.

À l’occasion de ce lancement, quelques instruments de guerre ont été remis par quelques civils.

Notons que cette campagne de ramassage d’armes n’est pas la première à être organisée dans cette partie du pays, celle-ci est fait par le truchement d »un concitoyen et d’autres ont été faites par les ONG en connivence avec le Gouvernement de la RDC dont  le STAREC, AMANI LEO, DDRRR de la MONUSCO et les résultats demeurent moins satisfaisants vu la situation sécuritaire qui reste statiquo.

Norbert Mwindulwa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.