Now Reading:
Goma : COAM Nord-Kivu a fait un don de plus de 20 mille Cache-nez à la population au Nom de Moïse Katumbi
Full Article 5 minutes read

Goma : COAM Nord-Kivu a fait un don de plus de 20 mille Cache-nez à la population au Nom de Moïse Katumbi

La Coalition des Associations et Mouvement Katumbiste  au Nord-Kivu s’est livrée à un bel exercice philanthropique ce lundi 01 juin 2020  à Goma. Elle a offert  ces dispositifs dont les cache-nez et des dispositifs pour lavage des mains afin  d’éviter la contamination et la propagation de la maladie au Coronavirus à des populations les plus démunies. Ces distributions ont été faites à Birere, Ndosho, au Marché de Kituku, Turunga  et à certains hôpitaux  dont centre de santé Rapha au nom de leur leader Moïse Katumbi. La population a salué ce geste   de bonne foi.

en pleine distribution des cache-nez en faveur des revendeurs des téléphones

Les Commerçants vendeurs  des téléphones de seconde main à Birere, les taximan moto de Ndosho,  les malades des hôpitaux ainsi  les gagnes petits  du grand marché de Kituku ont bénéficié d’un acte humanitaire  de la part  de Moïse Katumbi. Ce don est parvenu à ces cibles a  travers  la COAM, une plate-forme des Association et Mouvements  ayant l’idéologie politique de Moïse Katumbi.  Ces derniers pensent que, fixer des mesures de barrière contre la COVID-19 est une bonne chose, mais avoir ces dispositifs pour se protéger en est une autre. Leur Coordonateur Maître Samba Kabukiyo  en dit plus : «  Notre leader Charismatique Moïse Katumbi  s’est décidé délibérément  de protéger ses compatriotes contre la COVID-19 en les donnant gratuitement  ces dispositifs de protection » explique-t-il en poursuivant que, c’est une simple action d’amour pour la population du Nord-Kivu.

en distribution au marché populaire de Kituku /goma

Nombreux ne sont pas à mesure de s’en procurer

COAM devant les motards de Ndosho

 Ces derniers appuient que l’Ex- Gouverneur du Katanga a constaté que, les autorités ont fixé une mesure  de protection des  civiles, mais  la volonté n’a pas suivi. Celle  de voir tout congolais sans distinction de rang  social  avec son masque de protection. Ils soutiennent encore que nombreux, sont ceux qui ne peuvent pas se procurer ces dispositifs et s’ils en ont, c’est un seul  pourtant  ce cache-nez  doit etre changé d chaque jour afin  de se rassurer réellement que la population est vraiment protégée. Plus ce dispositif est sale, plus il expose également cette population  à la contamination et même à la propagation  de cette pandémie qui endeuille plus d’un congolais.  Mais aussi, beaucoup  n’ont pas  ce moyen d’en avoir même un  ou deux a-t-il souligné. C’est la raison pour laquelle  George Kazambia ,  le président de comité  des  sages  à COAM  affirme qu’un leader sait prévenir que guérir  une pandémie et Moïse Katumbi  le fait  au travers  ses actions  de bonne foi en faveur de ses concitoyens  qui ne savaient plus à quel saint se voué pendant cette période  de triste mémoire : «  notre leader n’en aménagé aucun effort pour appuyer les autorités de notre pays et il le fait avec un grand silence comme d’habitude car dit-on mieux vaut prévenir que guérir » déclare-t-il avant  de poursuivre  que,  faire du bien à la population  du Nord-Kivu , est un devoir civique  de Chairman Moïse Katumbi, une manière de sceller  le mariage  entre la population et leur  Mentor  politique en temps de bonheur ou même à celui de malheur qu’elle traverse  en cette période  de COVID-19.

ils font un don au nom de Moise Katumbi au centre hospitalier Alpha

Les bénéficiaires approuvent ce geste

 Une thèse que soutienne le Président des revendeurs des téléphones à Birere.  Cikwanine Mbaswa salue le geste posé  par les Associations et Mouvements Katumbistes.  Un acte simple, mais rempli de signification car dit-il  celui qui aime, sait aussi  protéger  et Moïse Katumbi  l’a fait   par son amour sans intérêt surtout en cette période où il n’attend  rien  de la population : «  Katumbi nous montre combien de fois il reste un leader visionnaire, un petit geste de bonne foi et  n’attend rien de nous , appart peut etre qu’on soit en parfaite santé sans beaucoup de promesses irréalisables dans sa bouche, il  a fait du concret, nous protéger au vrai sens du terme » déclare-t-il avant d’ajoute que , certaines autorités fixent des mesures barrières et arrêtent des populations démunis pourtant parmi eux, il  y auraient des personnes qui ne sont pas à mesure de se procurer d’un cache-nez vue  leur niveau de vie très bas.

photo souvenir avec les responsables du marché de Kituku

Les autorités appelé à changé leur approche

en sensibilisation pour les mamans commerçantes à Kituku

 Le représentant  des revendeurs de téléphones  suggère que, les autorités provinciales puissent acheter ces dispositifs,  les distribuer gratuitement  et voir si tout le monde ne les portera pas. C’est en ce moment là, qu’ils peuvent  ordonner leurs arrestations  car ils s’assureront que,   ces derniers ont refusé de les porter pourtant ils sont en possession  de ce dispositif. Mais tant qu’ils n’ont rien apporté comme cache-nez, comment   peuvent –ils affirmer gratuitement qu’ils refusent de les porter  et  passent aux exigences des amandes à ceux qu’ils qualifient  des ‘’ récalcitrants’’ ?  Il a fini  par appelé  les autorités à une gestion  de prévention et non  de rançonnement surtout en cette période où les sorties restent limitées  et la contamination est imminente. Partout où les Katumbistes  sont passés au nom de leur Chef de fil, ils ont été jetés des fleurs  et leur leader a été salué d’heureuse mémoire au Nord-Kivu.  Comme qui dirait,  un acte bien,  demeure bien jusqu’à la fin du monde. Ndosho, Kituku, centres de santé et  quartiers populaires  ont salué à juste titre l’acte d’un bon samaritain  posé à leur faveur par le Chairman.

Norbert Mwindulwa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.