Now Reading:
Congo Peace Network / Goma : la machine à voter au centre d’une conférence –débat
Full Article 3 minutes read

Congo Peace Network / Goma : la machine à voter au centre d’une conférence –débat

Congo Peace Network  a organisé une conférence-débat en faveur des acteurs politiques  et  la population de la ville de Goma.  Cela s’est passé ce mardi 24 juillet en cours dans la grande salle de la croix- rouge. Cette conférence -débat  a soulevé un questionnement au tour de la machine à voter.

L’usage  et l’impact  de la machine à voter a été au centre d’une conférence-débat  organisée par  l’ONG Congo Peace Network à l’intention des politiciens de la Majorité et de l’opposition politique ainsi que la population de Goma. Cette conférence couplée d’un débat  a eu comme thème’’  l’impact de la machine à voter  dans le résultat des élections libres, démocratiques et transparentes en RDC’’. L’objectif était  de donner  l’opportunité à ces deux parties prenantes aux élections qui pointent à l’horizon le 23 décembre prochain,   de parler au tour de ce qui leur  divise sur l’utilisation de cette machine.

Un sujet d’actualité

Ive Kalwira, le chargé de communication et plaidoyer à Congo Peace Network  en dit plus « le sujet est d’actualité vu qu’on est dans un processus électoral en cours, nous comme organisation de la société civile, nous avons estimé très opportun  d’organiser cette activité au tour de la machine à voter , qui divise la population, son impact » explique-t-il et d’ajouter, qu’ils ont mis face à face,   ces acteurs politiques, la CENI et la population  pour lever l’équivoque   qui contour l’usage  de la machine à voter «  la CENI tient à tout prix d’utiliser cette machine appuyée par la Majorité présidentielle et de l’autre côté, l’opposition politique ne jure à la non utilisation  de cet engin moderne » fait-il savoir.  L’ONG Congo Peace Network se pose la question de savoir, quelle est la part de la population dans cette discussion qui ne dit pas son nom ? C’est une raison de plus qui  motive cette organisation de la force vive, de réunir  et les politiciens, l’organe délibérant des élections en RDC et la population afin  d’éclairer les zones d’ombre. Cet ONG estime  que,  la sensibilisation faite par la CENI n’a pas été au rendez-vous car beaucoup d’enquêtés  que Congo Peace Network a interrogé sur le terrain, semblent ignoré l’image cet outil en plus forte son utilisation.

Faire recours à la traditionnelle

Elle propose une mesure palliative  de pouvoir recourir à la méthode traditionnelle  afin de rassurer  toutes les parties  prenantes, Ive Kalwira «  nous estimons qu’il faille  recourir au vote manuel pour éviter  des élections qui peuvent générer des conflits  et des contestations car pourquoi organiser des élections qui ne porteront pas des fruits ? » s’interroge-t-il.

Norbert Mwindulwa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.