Now Reading:
Congo Central : les Détenus s’en vont en guerre contre la malnutrition en milieu carcéral
Full Article 2 minutes read

Congo Central : les Détenus s’en vont en guerre contre la malnutrition en milieu carcéral

Les détenus de la prison centrale de SONGOLOLO vont se mettre désormais au travail  de champ  afin d’assurer  leur autosuffisance alimentaire et leur insertion sociale.  Cette décision a été prise au sortir   d’une réunion conjointe ayant regroupée l’administrateur de ce territoire, les ayants  droits  fonciers ainsi que le coordonateur  de l’ONG Fraternité. Selon  nos sources, l’objectif est d’améliorer les conditions carcérales  de ces prisonniers.

 Peu avant la tenue de la réunion sur la situation alimentaire des prisonniers   dans la Prison Centrale de Songololo  au Congo Central ,    des parties prenantes  dont l’Administrateur du territoire , le Directeur de la Prison, quelques leaders religieux , des représentants  des ayant droit foncier ainsi que le coordonateur  de l’ONG  Fraternité  des Prisons   ont parler du doigt  la misère que traverse le détenus  de cette prison  de l’Etat congolais. Selon  nos sources, ces prisonniers ont déjà la peau sur les os, frappés par la tuberculose et la malnutrition aigue  les tuant régulièrement dans cette maison pénitentielle  au Congo –Central. Pour révolver  efficacement à ce problème,  les ayants droit de Songololo ont du mettre à la disposition de ces détenus 7 hectares de leur terre. Sur ces espaces  qui vont se traduire en champs, les prisonniers devront  y cultiver dès la semaine prochaine, les cultures maraichères et vivrières  dans le but de diminuer tant soit peu  leur souffrance.  Selon ces parties prenantes, les intrants  vont être apportés par tout un chacun d’eux. De ce fait , pensionnaires de Songololo vont  devoir récolter  les produits découlant des fruits de leur dure la beurre  et l’autre partie de leur moisson pourra etre vendue afin de leur permettre d’avoir des équipements nécessaires pour leur formation professionnelle dans cette prison de l’état.  Il faut dire que, la réunion prochaine de  ces  décideurs  devra  permettre à faire participer les prisonniers  sur leur table dans le  souci d’avoir leur implication totale dans ce  projet  qui  devra améliorer la situation  des détenus dans la prison de Songololo. Cette situation peut faire en sorte que ces prisonniers ne puissent plus avoir l’idée d’évader de leur prison car ils seront occupés et auront de quoi à mettre sous la dent. Jean-Pierre  Makyesse

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.