Now Reading:
Congo Central : le torchon brûle entre les élus provinciaux
Full Article 3 minutes read

Congo Central : le torchon brûle entre les élus provinciaux

Une situation tendue à l’Assemblée Provinciale du Congo Central  à Matadi  ce 04 décembre  en cours.  Pendant que, la plénière devait examiner la motion de défiance  adressée au gouverneur de la province Atu Matubwana, une dispute a opposé  deux camps des élus,  les favorables à la dite motion et  les pro-Atu Matubwana. Meubles, micros et autres matériels de valeurs ont été saccagés  par les députés opposants à la motion. Pour calmer la tension vive, la police a dit tirer des balles réelles en air.

Il est 11 h 45 minutes à Matadi, lorsque la plénière de ce jour a débuté. Tout s’est passé très vite,  la séance va tourner  au vinaigre. En effet   sur les cinq membres du bureau de cette assemblée provinciale, trois n’était pas d’accord sur le point à l’ordre du jour. Pour eux, avant de débattre la dite motion de défiance contre le Gouverneur de la province, elle devrait être soumise  dans leur bureau afin d’obtenir une décision collégiale. Directement les balles ont été tirées dans l’Assemblée Provinciale  pendant que le gouverneur Atu Matubwana faisait son entrée triomphale dans la salle de la plénière. Nos sources de confirmer, il sera  vite évacuer par ses gardes.

Du jamais vu

 A en croire Billy Ntunga, rapporteur à second  de cette hémicycle, cette situation est inadmissible pour la jeune démocratie congolaise : «  mais dans notre bureau, il ne peut y avoir des pros et anti Atu car ce bureau être neutre  dans tout ça. Sont des affaires d’ ‘état, voilà que la réalité nous a rattrapé et çà donné ce résultat  amère  aux yeux du monde » regrette-t-il  en ajoutant qu’un gouverneur qu’on réhabilite à peine  n’a pas eu même le temps  de poser ses valises chez lui, dans sa résidence.  Cet élu pense qu’ils veulent à tout prix son départ sans se soucier  des problèmes qui minent leur province.

Certains ne veulent plus de lui

 Par contre,  dans une correspondance datée du même jour après ces évènements, le Vice-premier ministre en charge de l’intérieur  a convoqué  tous les membres du bureau de l’Assemblée Provinciale du Congo Central  et le Gouverneur à peine réhabilité dans ses fonctions de Chef de l’Exécutif Provincial.  On a apprend que 24 députés provinciaux sur 41 que compte cette Assemblée  se sont réunies  dans un hôtel de la place après ces évènement malheureux  et ont voté  pour la déchéance  du Gouverneur Atu Matubwana.  Il est accusé pour avoir  monté un coup bas contre son Vice-Gouverneur et sa secrétaire personnelle pour une affaire de violence sexuelle.  Le dossier reste donc à suivre

Patrick Makiese /Congo Central

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.