Now Reading:
Conflit coutumier à Nyiragongo : le déchu Mwami Butsitsi continue à contester la nomination Bukungu Lebon à la tête de leur Chefferie
Full Article 3 minutes read

Conflit coutumier à Nyiragongo : le déchu Mwami Butsitsi continue à contester la nomination Bukungu Lebon à la tête de leur Chefferie

Après la décision  confirmant un vrai Mwami du territoire de Nyiragongo en chefferie de Bukumu, par les membres de la Consultative de Résolutions des Conflits Coutumiers au Nord-Kivu, le  grand Chef coutumier Mwami Butsitsi Kahembe Bigirwa Jean Bosco sollicite l’implication des autorités locales et nationales pour éviter  le pire. Il l’a dit  devant la presse à Munigi. Il  promet de ne pas céder  à des intimidations car la coutume à ses principes.

Dans d’une déclaration devant la presse le  mardi 13 octobre 2020 à Goma, le Mwami Butsitsi Kahembe Bigirwa dit contester la décision de la commission consultative de résolution des conflits coutumiers (CCRCC) portant sa suspension. ; « Moi je conteste la décision de ce qui se passe hier au gouvernorat de province par la commission consultative de résolution des conflits coutumiers (CCRCC) » déclare-t-il. C’est pour ça que,  j’appelle les autorités du pays au niveau national et provincial, tout ce qu’on a fait ça ne se fait pas le monde entier. Je suis un vrai Mwami du territoire de  Nyiragongo parce que,  ce sont les populations qui m’ont placé là concernant notre  coutume Royale.  Ce grand Chef Coutumier  regrette qu’aujourd’hui  que lui  et sa population soit infligés de cette  décision qu’il  a qualifié   de partielle. Mwami Jean Bosco  Butsitsi  s’est  demandé  comment  est –ce que,  la Commission Consultative de Résolution des Conflits Coutumiers peut se permettre de prendre quelqu’un comme un Mwami de Nyiragongo, pourtant dans la coutume royale  cela  ne se fait  jamais ,  a –t-il insisté , le  Mwami Butsitsi Kahembe Bigirwa Jean Bosco.

Jean Bosco Butsitsi soutient,  qu’il est le vrai

Il ajoute par ailleurs qu’il est le vrai Mwami de la  chefferie des Bukumu, et le Mwami quitte son pouvoir coutumier après la mort et non par des décisions  volontaires de certains  personnes. il en parle plus : «  Les gens qui m’ont suspendu, pour placer  un individu à la tête du chefferie des Bukumu, devraient d’abord attendre ma mort puis chercher  quelqu’un d’autre pour me remplacer à la tête du chefferie des Bukumu comme un  Mwami qui mérite bien »  déclare-t-il  et d’ajouter, tant que je suis là,   personne n’arrivera dans mon bureau.  Je suis le vrai Mwami et je suis leur  père. Ce responsable très furieux  de cette décision qu’il qualifie  d’injuste sollicite  toute fois   l’implication des autorités du pays et de consulter des sources concordantes   connaissant  la coutume du milieu et qui seront en même  d’ éclairer l’opinion  pour éviter le pure en territoire de Nyiragongo.

Pour rappel, la Commission Consultative de Résolution des Conflits Coutumiers au Nord-Kivu a rendu publique  ce lundi 12 octobre 2020  à Goma le verdict confirmant Bazima Bukungu Le bon,  comme le vrai  Chef  Coutumier  et légitime de la chefferie des Bukumu dans le territoire de Nyiragongo. C’est que conteste  son prédécesseur  Jean-Bosco Butsitsi.

Norbert Mwindulwa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.