Now Reading:
Bunya-Irumu : Des miliciens sèment terreur et panique au sein de la population sans défense
Full Article 2 minutes read

Bunya-Irumu : Des miliciens sèment terreur et panique au sein de la population sans défense

Un groupe des miliciens occupe depuis  le dimanche  13 septembre 2020   le village Sheki  III  dans la chefferie  de Babowa  Bokuwe  à 11 kilomètres de la ville de Bunya dans le territoire d’Irumu. Selon des sources concordantes,  des détonations d’armes ont été entendues  ce dimanche. Un chef coutumier joint par notre correspondant de Bunya dit ignoré l’identité  de ces  groupes des  rebelles. Conséquences, de nombreux habitants ont dû fuir les domiciles  craignant pour leur sécurité.

C’est depuis le samedi dernier que  la présence de ces hommes armes a été signale dans cette région   située dans la périphérie Ouest  de Bunia. Il était tôt trop matin, lorsque, ces derniers ont investi  cette partie de la Province d’Ituri  a signalé un chef coutumier qui a requis l’anonymat.  Prise par la peur au vendre, cette situation  a provoqué un mouvement de déplacement de la population  lorsque, certains parmi eux ce sont fuit en brousse  et d’autres, ce sont dirigés dans les localités environnantes. D’après notre source,  les militaires des FARDC  sont absents dans cette localité, ce qui amplifie l’inquiétude des autorités locales dans cette partie de l’Ituri.

Ils risquent d’aller jusqu’à Bunya

 Ces responsables craignent que, ces hommes puissent progresser  avec leurs salles missions  jusqu’à des entités très proches  de la ville de Bunya. Dans la même région en proie à l’insécurité, c’est le corps sans vie qui a été découverte ce dimanche matin.  Les auteurs de ce meurtre  ne sont jusque- là pas encore connus a indiqué  le chef de cette entité locale.  Une incursion qui s’ajoute  à celle d’une présence remarquée des hommes en armes, qui ont été identifiés comme  les rebelles de la CODECO   sur le tronçon routier Bunya-Kaseni bloquant  temporairement et   perturbant ainsi le trafic routier. Il faut dire que, la ville de Bunya a commencé à accueillir depuis ce week and noir, plusieurs hauts gradés dans le rang des FARDC , probablement venus  se pencher  de  cette insécurité grandissante dans cette région.

Nestor Murugi depuis Bunya

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.