Now Reading:
Beni Le CICR au chevet des victimes des attaques des ADF et blessées de guerre.
Full Article 2 minutes read

Beni Le CICR au chevet des victimes des attaques des ADF et blessées de guerre.

Le Comité International de la  Croix-Rouge dit être très préoccupé par la situation humanitaire dans la ville et le territoire de Beni. Dans un point de presse ce mercredi 27 Novembre 2019 le CICR affirme suivre de près ceux qui se passent à Beni où il intervient en offrant des soins blessées des attaques des ADF.

Des  blessés,   pris-en en charge par le CICR

« Nous continuons de supporter les structures de santé congolaise, y compris l’hôpital Général de Référence de Beni. Nous avons pris en charge  5 blessés des attaques sur la ville de Beni ; et 22 blessés suite aux manifestations à Beni et 5 à Butembo. Nous intervenons avec des médicaments et autres matériels médicaux essentiels par .exemples  des antibiotiques, des kits de pansement et stabilisation » a dit la chargée  de la sous délégation du CICR Kelnor PANGLUNG.

Des importants matériels en appui

 Des matériels en route vers la ville de Béni dont deux tentes, vingt lits et vingt matelas pour augmenter la capacité d’assistance de l’hôpital Général de Référence de Beni. D’où l’appel à la population de respecter le travail de CICR. : «  Nous continuons à mener nos activités dans la ville de Béni. Notre préoccupation à ce jour est de protéger la population surtout les victimes des attaques de ADF en répondant à leurs besoins vitaux » confirme-t-il et poursuivant que,  Nous aimerions aussi accéder aux victimes dont les déplacés qui sont dans la ville de Béni et dans Béni territoire. Il est vital de respecter la mission médicale et les actions exclusivement humanitaires, comme celle du CICR et de la Croix Rouge RDC, pour que nous puissions accéder aux populations affectées. Ils ont plaidé  à la retenue  pour leur faciliter la tâche : «  Nous demandons aussi à tous les acteurs de faire preuve de retenue et de protéger les civils » a ajouté le chef de la sous délégation du CICR. Signalons que depuis le début du mois de novembre les rebelles ougandais ADF ont multiplié leurs attaques à l’encontre de  la population civile et celles-ci  les a conduits à fuir leurs villages.

Barak MUNYAMPFURA Héritier

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.